& esperluette &

Ducasse d’Ath : du pain et des jeux…

Le citoyen athois a-t-il assez de maturité pour émettre un vote ?

    Voilà la question que je me pose après avoir pris connaissance des résultats du scrutin municipal du dimanche 14 octobre dernier.
    Qui voit-on aux trois premières positions ?
    En troisième place figure le fils de l’avant-dernier Maire ! Ce garçon n’a aucune expérience au niveau politique. Que vient-il faire sur ce podium ? Ne devrait-on pas enseigner plus sérieusement les lois de Mendel à l’école ? La politique est-elle devenue une histoire de famille comme on le voit de plus en plus de ce côté de la frontière linguistique ? Ce n’est pas en gaspillant son vote de cette manière qu’on arrivera à redorer la démocratie et à intéresser de nouveau les gens à la politique… Mais parlons un peu de mon expérience avec le père de Florent : le dénommé « no Brono ». C’est un personnage très attachant, mais il est à l’image de son parti : celle sans projet pour la collectivité. Il y a 20 ans d’ici j’ai été le trouver en sa qualité de député fédéral pour soulever deux problèmes concernant la politique de mobilité sur le plan ferroviaire : le rehaussement des quais de la gare pour un accès facile au transport public pour les personnes âgées et à mobilité réduite, et la modernisation de l’infrastructure par la suppression des passages à niveau sur la ligne menant à Bruxelles. Rien n’a été mis en œuvre dans ces domaines relevant pourtant du social et du confort des travailleurs-navetteurs…
    En deuxième place : le Maire sortant… Là je ne suis pas déçu de sa non-reconduction. En plus d’être imbu de lui-même, il représente l’image d’une autre facette de ce qu’est devenu son parti dans le domaine des principes… Voilà 15 ans d’ici j’avais pris rendez-vous avec ce dernier concernant les petits arrangements discriminatoires au sein du câblodistributeur I.G.É.H.O. : statut de la télévision régionale « No Télé », différent selon qu’on habite Mouscron ou dans le reste du Hainaut occidental, et distribution ciblée de la chaîne commerciale flamande V.T.M. pour les seuls néerlandophones wallons d’Enghien, de Mouscron et de Flobecq… J’ai pu constater qu’il ne comprenait rien à mon interpellation !
    Enfin, en première place : Marc Duvivier, futur Maire de la Ville. Homme très critiqué, mais très habile. Il a cependant une grande qualité : celle d’un gestionnaire exceptionnel. Socialiste ? Pas sûr, mais qui l’est encore au sein du P.S. wallon ? Son intelligence se traduit de la façon suivante. Attaquer sur deux fronts en même temps : celui de faire des petits plaisirs comme les politiciens « professionnels » du P.S. wallon, et celui de gérer avec compétence les dossiers de la municipalité. Voilà pourquoi sa stratégie a été gagnante, mais reconnaissons que c’est plutôt une chance pour Ath… On a eu chaud !
    Ce qui s’est passé à Ath montre bien qu’il devient primordial d’éduquer sérieusement les jeunes pour que dans le futur la politique reprenne ses valeurs de noblesse. La démocratie sera préservée à condition que ses représentants soient dignes des valeurs pour lesquelles ils ont été élus.

mercredi 17 octobre 2012 - Posted by | Politique communale, Politique wallonne | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :