& esperluette &

Ducasse d’Ath : du pain et des jeux…

Tendre l’autre joue à Bart De Wever

    Ce n’est pas la première fois que Bart De Wever affiche son mépris pour les Wallons, mais si levée de boucliers il y a eu ce n’est que pour la forme et plus particulièrement du côté socialiste. L’ensemble du monde politique flamand, et pas seulement Bart de Wever, sait à quel point les socialistes wallons désirent mettre leur président au poste de Premier ministre et qu’ils sont prêts à y mettre le prix.
    Faisons un retour en arrière. Déjà lors de la soirée des élections, voilà ce que disait Jean-Marie Dedecker quant à la question de donner ce poste à Élio Di Rupo : « Je pense que ce serait une bonne garantie de bonne négociation communautaire car cela permettrait plus de concessions de leur part. »
    Contrairement à ce qu’affirmaient les pseudo-journalistes de la R.T.B.F., les déclarations de Bart De Wever à l’hebdomadaire « Der Spiegel » n’ont nullement freiné les « négociations » en cours. Deux jours après cet incident, le conciliateur royal, Johan Vande Lanotte, déclarait que celles-ci avaient pris une tournure positive. Bart De Wever est donc bien le catalyseur qui mettra les Wallons à genoux. Le Président du Parti « socialiste » wallon continue à courber l’échine même quand Bart De Wever le ridiculise. Souvenons-nous qu’il s’est bien moqué de lui au lendemain des élections du 13 juin denier en répondant à la question de savoir s’il connaissait Élio Di Rupo : « Non, je ne le connais pas. Je ne l’ai rencontré qu’une seule fois dans ma vie, il était avec son copain au Proximus Diamond Game à Anvers. Nous avons parlé seulement quelques minutes. On voit bien que c’est un homme avec beaucoup d’élégance toujours très soigné, il parle toujours d’une manière très prudente. » Petites allusions à son homosexualité d’une part et à ses apparitions à des événements sportifs sponsorisés par le capitalisme flamand d’autre part.
    Et puisqu’il ne faut pas se fier aux « journalistes » francophones de ce pays pour relater objectivement l’attitude des socialistes wallons quant à leur volonté de défendre les principes qui devaient être les leurs, relisons ce que Jean Quatremer, journaliste à « Libération », écrivait le 15 juin dernier, deux jours après les élections : « Les socialistes, Bart De Wever le sait, sont prêts à avaler leur chapeau pour gouverner le pays. Pourquoi se priver de les trainer dans la boue ? Ce matin, sur la R.T.B.F., le vice-premier ministre socialiste sortant, Laurette Onkelinx, que la N.-V.A. méprise, car elle ne parle pas néerlandais, a ainsi affirmé qu’un « compromis est possible, il nécessitera des changements profonds dans notre pays. Ce serait une étape supplémentaire dans une grande évolution de la Belgique qui a toujours connu des évolutions ». Il fallait l’entendre pour le croire. »
    Enfin, s’il fallait relater une expérience personnelle quant à la conséquence d’avoir ratissé trop largement et qu’il devient alors impossible d’encore avoir des principes à défendre, voici ce que me disait dernièrement un responsable du Parti « socialiste » wallon : « Tu ne peux pas savoir à quel point il devient impossible de défendre l’enseignement officiel quand une grande partie de nos membres mettent leurs enfants dans l’enseignement catholique ! » Pour garder le pouvoir, les dirigeants socialistes wallons dépensent leur temps à ne plus faire que du clientélisme…


Extrait du Journal télévisé de la R.T.B.F. du 13-12-2010

dimanche 19 décembre 2010 - Posted by | flamingantisme, Politique belge, Politique wallonne | , , , ,

3 commentaires »

  1. Balle de Wever

    Bart de Wever, historien jovial et radical qui a compris la racine du mal qui ronge le plat pays… a déclaré sans mâcher ses mots : « ce qui est derrière moi, c’est mon cul » !
    Voilà un homme qui a trouvé la bonne formule pour inciter tous les Belges à aller de l’avant… c’est-à-dire dans le trou béant qui se profilait à l’horizon depuis bien longtemps.
    Ça ne nous empêche pas de nous demander avec beaucoup de courtoisie, ce que c’est qu’un trou du cul ?
    C’est un trou de souris qui laisse passer n’importe qui. Surtout ceux qui naviguent à vue dans un brouillard total où même les plus avertis ont besoin de radar pour savoir dans quelle langue il faut s’injurier.
    Ce radical flamand a bien l’intention de défoncer les vieilles cloisons.
    D’abattre ce mur inexistant. Il faut le faire. Nul n’y est encore parvenu… venir à bout du néant… qui remet chaque jour en question l’identité de tout un chacun.
    Qui sommes-nous ? Je crois que c’est le NOUS qui assomme.
    Les un saignent… les autres se font saigner et cette hémorragie ne peut plus durer.
    La Belgique comme arrière pays, ou pays de derrière va enfin prendre les devants… en succombant à ses propres blessures.
    Elle laisse à l’Europe sa science du compromis. Sa conscience du compromis…Où rien n’est jamais ni tout à fait dit, ni tout à fait défait…
    ô mollesse ! ô faiblesse ! ô petitesse ennemie !
    Dehors les faux-culs… nous autres flamands avons su avant tout le monde, que l’Europe sera un jour ou l’autre le trou du cul du monde !
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Wever

    Commentaire par le journal des tueursnet | lundi 20 décembre 2010 | Répondre

  2. […] permettrait plus de concessions de leur part. »     Je vous invite à relire mon billet du 19 décembre dernier quant à l’attitude du Parti socialiste wallon dans ces […]

    Ping par Un an après, la N.-V.A. toujours gagnante ! « & esperluette & | lundi 25 avril 2011 | Répondre

  3. […] permettrait plus de concessions de leur part. »     Je vous invite à relire mon billet du 19 décembre dernier quant à l’attitude du Parti socialiste wallon dans ces […]

    Ping par Un an après, la N.-V.A. toujours gagnante ! | Espace personnel de Francis DRAPIER | lundi 25 avril 2011 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :