& esperluette &

Ducasse d’Ath : du pain et des jeux…

Principes du P.S. wallon appliqués sur le terrain…

    Depuis 1947, la Ville d’Ath est gérée par le Parti socialiste wallon. À l’exception de Guy Spitaels, l’autorité de cette ville reflète bien le conservatisme de ce parti comme l’a très justement dénoncé Daniel Cohn-Bendit au lendemain des élections fédérales du 13 juin 2010. Dans ce reportage on illustre bien à quel point les socialistes se donnent bonne conscience de parler des personnes à mobilité réduite et de constater ce que leurs discours donnent sur le terrain dans un environnement qu’ils gèrent depuis plus de 60 ans.
    On peut évidemment citer d’autres exemples. Notamment sur le rapport qu’ont ces mandataires dans la « négociation » actuelle pour la formation d’un gouvernement au niveau fédéral : collaboration avec les flamingants de la N.-V.A. ; détricotage de la Sécurité sociale dont ils se disent être les fervents défenseurs ; ignorer la région de Bruxelles, et donc des principes élémentaires en démocratie, en n’invitant pas à la table des « négociations » les F.D.F., les gagnants aux élections dans B.H.V. ; etc.
    Plutôt que d’organiser des permanences pour octroyer des passe-droits à leurs « amis », on est en droit d’exiger de nos parlementaires d’agir pour les principes auxquels ils ont été élus.


Extrait du Journal télévisé de la R.T.B.F. du 12-08-2010

jeudi 12 août 2010 - Posted by | mobilité, Politique wallonne | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :