& esperluette &

Ducasse d’Ath : du pain et des jeux…

Réactions en chaîne…

    Qu’on ne s’y trompe pas : à la mollesse francophone, les Flamands ont répondu par la dureté ce 26 novembre ! Cette situation illustre bien une phrase prononcée par Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev à la tribune des Nations-Unies : « Ce qui est à nous est à nous, ce qui est à vous est négociable. »
    Le lendemain, 27 novembre, non seulement les francophones sont restés mous devant l’attitude stalinienne du Gouvernement flamand, mais voilà qu’ils révèlent leur naïveté en croyant pouvoir « négocier » directement avec les Présidents des partis « démocratiques » flamands ! Ont-ils oublié le coup de force presque unanime, majorité et opposition, lors du vote au Parlement du projet de scission de B.H.V. ?

dimanche 30 novembre 2008 - Posted by | flamingantisme | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :